25.3 C
Lomé
23 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Lutte contre l’érosion côtière : la technique du Togolais Déo Eklu-Natey attire les curieux

Pour protéger sa maison contre l’érosion côtière, une conséquence des changements climatiques (élévation du niveau de la mer), Un Togolais vivant sur le littoral a développé une technique très innovante qui attire aujourd’hui tous les curieux d’ici et d’ailleurs.

Déo Eklu-Natey a développé la technique de juxtaposition de puits en fûts granulitiques. Cela consiste à enfuir des puits d’une longueur d’au moins un mètre le long du littoral. Lorsque les vagues de la mer viennent s’échouer contre l’ouvrage, elles se retirent en abandonnant le sable. Petit à petit, l’on reprend à la mer le sable qu’il a entre-temps volé. Et l’on recharge ainsi progressivement les parties qui avaient été érodées.

Selon l’initiateur, grâce à cette technique, l’on peut regagner des km de plage. Le gouvernement togolais à travers le Projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest (WACA ResIP-Togo), a récupéré cette invention, pour protéger les populations vivant sur le littoral.

Le coordonnateur de ce projet à l’échelle nationale, le Dr Adou Rahim Alimi Assimiou, nous apprend que des études se poursuivent autour de cette technique et que d’autres pays de la sous-régions, confrontés au phénomène de l’érosion côtière, s’y intéressent.

Depuis que l’on parle de l’innovation du Togolais Déo Eklu-Natey, tout le monde a envie d’aller voir de quoi il s’agit exactement.

Cet article est rédigé en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques rendue possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec

Lire aussi : Edouard Akakpo-Lado, le jeune entrepreneur qui innove pour contrer la déforestation