29.1 C
Lomé
6 octobre 2022
Le Nouveau Reporter

Médias / Haac: tout sur l’accréditation des correspondants des médias étrangers au Togo

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac Togo), se penche sur les accréditations des correspondants et envoyés spéciaux des organes de presse étrangers au Togo, selon les nouvelles dispositions prévues par le code de la presse. L’information a été rendue publique par l’instance ce lundi 12 octobre 2020.

« Conformément aux dispositions de l’alinéa 2 de l’article 43 de la loi loi organique n° 2018-029 du 15 décembre 2018 pourtant modification de la loi organique n° 2004-021 du 15 décembre 2004, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac Togo), délivre les accréditations aux correspondants et envoyés spéciaux ses organes de presse étrangers qui veulent exercer au Togo », communique la Haac.

« En plus de la carte de journaliste professionnel, technicien des médias ou axillaire de presse, les correspondants de presse et les envoyés spéciaux d’un organe de presse étranger doivent solliciter et obtenir leur accréditation auprès de la Haac qui en fait copie aux ministères chargés de la Communication et de la Sécurité », dispose l’alinéa 3 de l’article 20 de la loi 2020-001 du 07 janvier 2020 relative au Code de presse et de la communication au Togo.

Les nouvelles dispositions prises par la Haac en ce sens, rendant ainsi caduques les accréditations délivrées avant la promulgation de cette de ladite loi, le président de l’institut de régulation des médias au Togo, Télou Pitalounani, invite les médias étrangers au Togo à se mettre en règle avec les nouvelles en vue de l’accréditation de leur correspondants.

Lire aussi : Bibliothéconomie : le fonds documentaire de l’UL doté de 337 nouveaux livres neufs