24.1 C
Lomé
29 juillet 2021
Le Nouveau Reporter

Nathaniel Olympio tance l’ANC suite à son retrait de la CNAP

Suite à la décision de l’ANC le 12 juillet dernier de se retirer des travaux de la Concertation Nationale des Acteurs Politiques (CNAP), le parti de Jean-Pierre Fabre reçoit des coups de semonce d’un peu partout. La décision du parti dirigé par le maire du Golfe 4 est motivée par le ‘’refus’’ du gouvernement de prendre en compte ses préoccupations exprimées lors des discussions notamment, les propositions de réforme du cadre électoral ainsi que les propositions de mesures spécifiques d’apaisement du climat sociopolitique, rapporte “Afreepress”. Mais, c’est une attitude qui n’est pas du goût du parti des Togolais de Nathaniel Olympio.

Pour le confrère, le départ soudain de l’ANC de la table des négociations après plusieurs mois, fait réagir le président du Parti des Togolais, sur son compte twitter et précise « Participer à un dialogue organisé par une dictature avérée et espérer en tirer des retombées positives pour tous, c’est faire croire au peuple que l’on peut faire du vélo sur l’eau ».

Le confrère affirme que même si M. Olympio ne mentionne aucun nom dans son post, il est clair qu’il fait allusion à la dernière décision de Jean-Pierre Fabre et de son parti de se mettre en marge des travaux de la CNAP.

Il rappelle que le Comité d’action pour le renouveau (CAR) de feu Me Yawovi Agboyibo avait été le premier parti politique à claquer la porte de ce cadre de concertation mis en place par le gouvernement en vue de préparer de façon « consensuelle » les prochaines élections régionales au Togo.