29.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Pollution/Mali : la princesse Esther Kamatari demande à l’astronaute Thomas Pesquet de prendre des photos quand il passera au-dessus de l’Afrique

La princesse Esther Kamatari, présidente d’une Fondation de protection de l’environnement, a inauguré au Mali, l’opération « Bamako zéro plastique » avec le soutien de la MINUSMA. Dans un entretien avec le confrère Bruno Fanucchi pour AfricaPresse.Paris (APP), Esther Kamatari a lancé un cri du cœur à l’astronaute Thomas Pesquet afin qu’il prenne des photos de la pollution depuis l’espace pour sensibiliser les autorités maliennes.

Merci de me permettre d’adresser grâce à vous un message à Thomas Pesquet, notre astronaute adoré qui fait des photos magnifiques à partir de la station spatiale : « Cher Thomas, qui êtes la fierté de la France, je vous demande une petite faveur quand vous passerez au-dessus de l’Afrique : pourriez-vous nous faire avant la saison des pluies une photo de la zone aéroportuaire de Bamako, où il y a tellement de plastiques noirs qu’on a l’impression qu’ils ont remplacé les feuilles des arbres ? », a adressé la princesse Esther Kamatari a l’astronaute.

Car, soutient-elle, « il y a parfois des photos qui sont beaucoup plus parlantes que de longs discours… Cela sera très utile pour sensibiliser, ici au Mali, les autorités, les femmes et les jeunes à cette belle cause de la protection de l’environnement ».

L’opérateur « Bamako zéro plastique » consiste à la collecte des déchets plastiques, au recyclage pour en faire des pavés.

Lire aussi : Reboisement : l’allure du 1er juin 2021 doit interpeller toutes les consciences