25.1 C
Lomé
27 septembre 2021
Le Nouveau Reporter

Reboisement, recyclage, biogaz… : aux Comores, le Réseau climat Océan Indien engage des actions

Même si l’on est d’accord que la jeunesse francophone doit mieux faire, il ne faut pas nier qu’il y a des jeunes qui engagent des initiatives pertinentes. C’est le cas du Réseau climat Océan Indien Comores (RCOI) dirigé par Ali Soule.

Comme ailleurs dans le monde francophone, les associations de jeunes s’investissent dans la prise d’initiatives permettant de protéger l’environnement et de renforcer la résilience des populations contre les changements climatiques.

Aux Comores, ceux-ci interviennent dans le reboisement par exemple. L’augmentation du couvert forestier est un souci pour tous les gouvernements aujourd’hui, surtout que l’on entame bientôt la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes.

Il est prouvé que les forêts même en ville aideront énormément dans l’atténuation du changement climatique. Celles-ci constituent d’importants puits de carbone. Face aux difficultés des Etats qui peinent à opérer rapidement la transition énergétique, c’est l’une des solutions à utiliser pour minimiser l’impact écologique des industries, transports etc..

Aux Comores, l’on fait aussi la promotion du biogaz par la mise en place de biodigesteurs dans les ménages les plus défavorisés. Cela permet de leur fournir une source d’énergie propre, durable et qui permet de protéger les forêts contre la coupe anarchique du bois. Enfin, Ali Soulé et ses amis du Réseau climat Océan Indien (RCOI), s’investissent aussi dans la gestion et le recyclage des déchets.

L’un des plus importants problèmes de l’environnement aujourd’hui, c’est les déchets. Mais ceux-ci peuvent aussi être une opportunité pour les jeunes entrepreneurs. D’ailleurs, récemment, une foire a été organisé à l’endroit des jeunes francophones à Abidjan, à l’initiative de la fondation Magic System.

Cet article est rédigé en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques rendue possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec

Lire aussi : Bénin/Charbon écologique : Arthur Edikou et ses amis ont choisi de lutter contre la déforestation