28 C
Lomé
17 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Suite aux appels de l’ARCEP, Togocel et Moov alignent enfin leurs tarifs intra et inter-réseaux

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) dans un communiqué rendu public ce 26 novembre 2020 dit avoir pris acte de la cessation des pratiques de différenciation tarifaire intra et inter-réseaux et de la baisse de près de 30% des tarifs des communications inter-réseaux d’Atlantique Télécom Togo (Moov) et Togo Cellulaire.

L’ARCEP avait notifié, en date du 12 novembre 2020, aux sociétés Atlantique Télécom Togo (Moov) et Togo Cellulaire deux mises en demeure (n°2020-001/ARCEP/CD et n°2020-002/ARCEP/CD), pour pratiques de différenciation des tarifs des communications intra et inter-réseaux en violation de leurs cahiers de charges.
En réaction, précise le communiqué, les deux opérateurs de téléphonie mobile ont procédé à l’alignement de leurs tarifs de communications intra et inter-réseaux. L’ARCEP avait, toutefois, relevé que, tout en se conformant à cette injonction, Atlantique Télécom Togo (Moov) et Togo Cellulaire avaient augmenté de 10 FCFA /minute, les tarifs des communications inter-réseaux ; ce que l’Autorité de régulation avait désapprouvé en leur adressant deux courriers, en date du 20 et du 23 novembre 2020. Suite à cette interpellation et afin de tenir compte de cette exigence de l’ARCEP, les deux opérateurs ont réaménagé leurs grilles tarifaires, en supprimant ladite augmentation.

Notons que cette procédure engagée par l’ARCEP, dans le cadre de ses prérogatives règlementaires, a permis, outre la cessation des pratiques de différenciation tarifaire, une baisse de 30 FCFA/minute (soit près de 30%) sur les tarifs des communications inter-réseaux, au bénéfice des consommateurs.

Lire aussi: https://www.lenouveaureporter.com/des-organisations-de-la-societe-civile-appuient-larcep-et-denoncent-une-augmentation-deguisee-des-prix-chez-togocel-et-moov/