29.1 C
Lomé
17 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Tchad : le parlement de transition nommé par Mahamat Idriss Déby

Le Tchad a finalement fait un pas politique. Le Conseil national de transition, le parlement provisoire, a été nommé ce 24 septembre dernier, par un décret du chef de l’Etat, Mahamat Idriss Déby. Composé de 93 membres, dont un tiers de femmes, on y retrouve des anciens parlementaires, des politico-militaires, des membres de la société civile, rapporte RFI.

Sur la liste du parlement provisoire, lue sur les antennes des médias publics par le porte-parole de la junte, le général Azem Bermandoa, on retrouve des membres de l’ancien Parlement, comme Haroun Kabadi, Romadoungar Félix, dernier chef de l’opposition parlementaire sous Idriss Déby Itno ou encore l’ancien Premier ministre Kassiré Coumakoye.

On retrouve aussi parmi les nouveaux parlementaires des anciens candidats à la présidentielle d’avril 2021 comme Benzoune Bongoro Theophile et Alladoum Djarma Baltazar. Aucun membre de la plateforme Wakit Tama, qui conteste toujours le pouvoir actuel, n’y figure.

Lire aussi : Politique : Abass Kaboua “déshabille” Jean-Pierre Fabre et l’ANC