26 C
Lomé
24 octobre 2020
Le Nouveau Reporter

Constat: les entrepreneurs sont plus financés par les familles, les amis et usuriers que les banques

D’après un sondage réalisé auprès de 350 Très Petites et Moyennes Entreprises (TPME) et publié dans la feuille de route 2020-2025 du gouvernement togolais, les familles ou les amis constituent les deuxièmes principaux financeurs des entrepreneurs, quand ceux-ci sont confrontés pour la plupart à la frilosité des banques commerciales, rapporte le confrère togofirst.

Le confrère précise que presque 28% des patrons des entreprises sondées désignent leurs familles et amis comme principaux financeurs.

Dans ce classement, relève le confrère, ils sont dépassés de peu par les banques commerciales (29%), pourtant dédiées principalement au financement de l’économie. Alors que les microfinances, considérées à priori comme une bouée de sauvetage pour les TPME ne soutiendraient selon le rapport, que 25% des entrepreneurs, 18% de ces patrons qui disent avoir recours aux prêteurs d’argent, pour la plupart des usuriers. Ils sont en revanche peu à s’autofinancer, d’autant plus que seulement 6% des sondés estiment n’avoir jamais recouru à l’emprunt.

Ces statistiques traduisent le déficit de financements structurants que déplorent surtout les jeunes entrepreneurs, et qui bloque leur ascension vers le sommet.

Lire aussi: PMI