28.1 C
Lomé
17 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Des recommandations des acteurs du domaine des loisirs pour le développement du secteur

Un atelier sous-régional, en collaboration avec la CONFEJES, s’est tenu à Lomé du 4 au 6 octobre 2021 sur la problématique du développement des loisirs dans l’espace francophone ouest africain.

Pendant trois jours d’intenses travaux, les participants ont formulé d’importantes recommandations, aussi bien à l’endroit de la CONFEJES que des pays membres.

Pour les pays, il leur est recommandé entre autres, de créer et opérationnaliser un fonds pour le financement des initiatives en matière de loisir, de créer les filières de formations spécialement dédiées aux loisirs, d’améliorer le cadre juridique et règlementaire du secteur des loisirs, de revoir à la hausse les enveloppes budgétaires allouées aux activités de loisirs, de mettre en place une véritable stratégie de mobilisation des ressources pour la promotion des activités de loisirs prenant en compte le mécénat, le sponsoring, d’encourager l’engagement des communautés à la base, de mettre en œuvre une stratégie de communication efficace autour de l’importance des loisirs, de prendre en compte la question des loisirs dans les plans de développement communaux et de démocratiser l’accès aux loisirs.

Les participants ont recommandé à l’endroit de la CONFEJES de faire un plaidoyer auprès des gouvernements pour l’encadrement et la promotion des activités de loisir, d’organiser des séances de renforcement des capacités des managers des loisirs, d’accompagner les Etats membres dans la mise en œuvre de leur politique, de former, appuyer et accompagner les jeunes pour la création des entreprises de loisirs, d’organiser périodiquement des compétitions de loisirs (Conte et scrabble pour la première édition) dans l’espace francophone ouest-africain, de créer un organe de concertation et d’orientation au sein de la CONFEJES, avec pour objectif d’harmoniser les politiques de loisirs dans l’espace francophone, de créer un organe sous-régional de concertation sur la question de loisir qui aura pour mission de réaliser une cartographie des loisirs dans la sous-région et proposer des stratégies de développement, de créer un fonds pour le soutien des initiatives en matière de loisir.

Les informations publiées sur la page du ministère des sports précisent qu’à l’issue des travaux, monsieur Maissa DIAO, Conseiller technique du Secrétaire général de la CONFEJES, représentant madame le Secrétaire général à cette rencontre, a salué la qualité de l’organisation et rassuré les participants de la disponibilité et de l’engagement de l’institution sous-regionale à accompagner les politiques et initiatives des États membres, à l’effet de promouvoir les activités de loisirs.

Le Secrétariat général du ministère, monsieur Kodjo Dogbéda AGANO, au nom du ministre des sports et des loisirs, Dr Lidi BESSI KAMA, a remercié tous les participants pour la qualité des échanges. Il a par ailleurs émis le vœu que les recommandations formulées puissent trouver un écho favorable au niveau des gouvernements respectifs, afin de faire des loisirs, non seulement un vecteur de paix, d’épanouissement et de cohésion sociale, mais aussi un instrument créateur de richesses et pourvoyeur d’emplois dans nos pays.