32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Deuxième édition du consommer local : le gouvernement veut partir d’un concept à un mode de vie


Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale Kodjo Adedze a procédé au lancement de la 2ème édition du mois du consommer local ce 15 octobre à Lomé. Cette célébration est parrainée par l’UEMOA. Le thème est « Promotion du consommer local, une contribution à la mise en œuvre de réussite de la ZECLAF.

Pour le ministre du commerce Kodjo Adedze précise que le thème retenu au plan national est la compétitivité des produits et services locaux sur le marché de la ZECLAF. Selon lui c’est « marché de 1,3 milliards de consommateurs, une véritable opportunité ».


A travers ce thème l’UEMOA veut promouvoir la consommation des biens et services locaux. Ce qui pour elle est de contribuer à augmenter le pouvoir d’achat et dynamiser l’économie nationale. Ce qui s’ouvre à une compétitivité des produits et services locaux sur le marché.
Pour Aminata Cira Lo Paye, Représentante résidente de l’UEMOA au Togo « Le défi à relever est celle de la réorientation des modes de consommation, la valorisation des matières premières locales, l’élévation du niveau des échanges communautaires et la consolidation du marché commun de l’UEMOA ».

L’objectif est pour le gouvernement d’accroitre l’économie en se basant sur la consommation des biens et services locaux tout en amenant le consommer local de l’étape de concept à celle de mode de vie.
Le ministre en charge du commerce et de la consommation locale, Kodzo Adedze, relève que « Cette deuxième édition se propose de passer en revue les préoccupations et défis en suspend des secteurs de la chaîne de consommation locale, de faire un zoom sur les chaîne de valeurs porteuses, d’analyser les exigences de la transformation des produits locaux dans le respect de l’éthique et des normes de qualité, et besoins en investissement, l’exploration des moyens à l’effet d’apporter des solutions idoines aux préoccupations liées à la consommation efficiente et d’envisager des perspectives à court, moyen et long terme ».

Tout le mois d’octobre, plusieurs activités sont au programme dont des panels virtuels thématiques, la réalisation d’activité de promotion et de visibilité des entrepreneurs, ainsi que de leurs productions, des visites d’unité de transformation dans les cinq régions, l’organisation de concours dotés de prix et de distinctions, l’organisation d’une campagne de sponsorisation au profit des acteurs, la réalisation d’émissions, de spots et de documentaires aussi bien en milieu urbaine que rural pour valoriser davantage le label made in Togo.