28.9 C
Lomé
18 juin 2021
Le Nouveau Reporter

EAMAU : le prof. Ihou Majesté Wateba préside les préparatifs de la prochaine session du conseil d’administration

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, prof. Ihou Majesté Wateba, a conduit mercredi 17 mars à Lomé, la réunion du comité des experts de la 38ème session du Conseil d’Administration de l’Ecole africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU). Ladite session préfigure la prochaine session qui se déroule le 19 mars prochain.

Cette réunion du comité des experts pose selon “24heures infos”, les fondements de la nouvelle session qui se fera par visioconférence. Il s’agit d’un tête-à-tête de deux jours pour les experts des 14 pays de l’UEMOA et de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique (CEMA). Ceux, afin de mener des réflexions pour le bon fonctionnement de l’institution.

Au cours de ces jours de travail, il sera question pour ces expérimentés, d’accompagner l’EAMAU dans sa nouvelle vision. Celle du progrès et de développement à l’international, afin de la rendre plus performante face aux enjeux liés à la formation des futurs cadres, capables relever le niveau de l’urbanisme sur continent africain.

Aussi, les réflexions sur le projet de dotation de l’école, d’un budget conséquent, pouvant l’a permettre de gérer suffisamment les tracasseries quotidiens, étaient à l’ordre du jour.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du Togo et vice-président du conseil d’administration de l’EAMAU, a durant la réunion, encouragé les Experts. Et leur a rappelé que les ministres attendent d’eux des réflexions approfondies des dossiers à l’ordre du jour, des avis motivés et objectifs qui permettront au Conseil des Ministres de prendre sereinement les décisions idoines. A précisé le confrère.

Soucieux du bon fonctionnement de cette école, le directeur de l’EAMAU, Moussa Dembélé, a insisté sur la nécessité de l’adoption du budget. Il a aussi souligné que l’institution n’a pas été épargnée par les effets de la crise sanitaire.

Lire aussi : Forum économique/ CIAN: le Togo, un pays où il fait bon d’investir selon Faure Gnassingbé