27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

Focus : la Chine, cette machine à infrastructures aux côtés de l’Afrique

La conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), débute ce lundi 29 novembre 2021, dans la capitale sénégalaise (Dakar). Dans ses relations avec l’Afrique, la Chine met un point d’orgue sur les infrastructures de transport et d’affaires. Focus sur des réalisations dans des pays d’Afrique.

Nigéria, la voie ferrée Lagos-Ibadan

En juin 2021, la voie ferrée Lagos-Ibadan, de construction chinoise, reliant la capitale économique nigériane, Lagos, à la ville d’Ibadan (sud-ouest), est officiellement entrée en service commercial. Augustine Adira est l’un des témoins de cette voie ferrée de 157 km.

« J’ai rejoint la CCECC en 2017. J’ai beaucoup appris de leur approche pragmatique des problèmes, de leur gentillesse et de leur volonté de transférer les connaissances et d’enseigner aux autres, les compétences et les technologies dont ils disposent. Je suis content de mon travail parce qu’il m’expose davantage aux gens et davantage aux Chinois à travers le pays », a témoigné Augustine Adira, assistant en ressources humaines à la CCECC.

Le chemin de fer va constituer un énorme avantage pour les Nigérians car il vise à réduire les coûts de transport et à créer davantage d’opportunités d’affaires et d’emploi.

Cameroun, le port en eau profonde de Kribi

Cinq mille emplois et une multiplication par 15 des recettes douanières ont été générés grâce à la construction du port en eau profonde de Kribi, le premier du genre au Cameroun. Ce projet, réalisé par la China Harbour Engineering Company (CHEC) et mis en service en mars 2018, est exploité conjointement par la Chine, la France et le Cameroun. Sa deuxième tranche devant s’achever en 2023.

« Depuis septembre 2013, je travaille à CHEC. J’évolue maintenant et je m’occupe de l’import-export. Ce qui change véritablement, depuis que je suis arrivé à CHEC, c’est que je suis plus stable. Nus sommes véritablement fiers et contents que la Chine nous aide à réaliser un tel ouvrage qui aidera des générations dans le futur », a déclaré Armand Guehoada, Camerounais, employé local à CHEC. Avec ce port, Kribi est devenue une ville prospère avec une population en expansion.

L’aéroport international Kenneth Kaunda (Zambie)

En Zambie, le nouveau terminal de l’aéroport international Kenneth Kaunda construite par une entreprise chinoise, est en service. Le projet, conçu et construit China Jiangxi Corporation for International Economic and Technical Coopération, est une autre étape importante dans l’aide de la Chine à la Zambie pour développer ses infrastructures.

« Nous apprécions l’engagement de la Chine à combler les lacunes en matière d’infrastructures »

D’après Armani Abou-Zeid, commissaire aux infrastructures et à l’énergie de l’Union africaine « Pour nous à la commission de l’Union africaine, nous apprécions l’approche adoptée par la Chine pour faire avancer le partenariat sur la bas des priorités africaines et de l’Agenda 2063. Nous apprécions l’engagement de la Chine à combler les lacunes en matière d’infrastructures, en termes de projets de transport au niveau national, dans les routes, les chemins de fer,les ports et la aéroports ».

Selon le président de la République populaire de Chine, Xi Jiping, « La Chine intensifiera sa coopération mutuellement bénéfique avec l’Afrique dans la planification, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance des infrastructures ».

La coopération sur les projets d’infrastructures, a formé un modèle « terre, ciel, mer ». L’accès aux routes permettra à tous les secteurs de l’économie de prospérer.

Lire aussi : Uemoa : les ministres de l’urbanisme se penchent sur la gestion du foncier urbain ce 29 novembre