24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

Le Mapah veut bâtir une nouvelle ambition pour l’élevage bovin au Togo

Moderniser l’élevage au Togo, tel est l’objectif que s’est assigné le Ministère de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique (Mapah). A cet effet, le ministère a organisé une réunion ce lundi 02 mars 2020 pour réfléchir là-dessus. Cette réunion a rassemblé les responsables dudit ministère, les responsables de l’interprofession, la plateforme transhumance, rugga, les vétérinaires et les bouchés.

Le Mapah veut moderniser l’élevage des bovins à travers des modèles de zones aménagées pour un élevage semi intensif. Les acteurs du secteur ont échangé hier sur le sujet. Les travaux ont été présidés par le ministre Koutéra Bataka.

« Nous allons travailler sur ces modèles, structurer les noyaux d’élevage, évaluer les besoins du troupeau pour bien estimer la quantité et la qualité de fourrages, monter les plans d’affaires avec le concours de Mifa et mettre en place une mini-laiterie au Togo pour l’exploitation du lait », a déclaré le ministre Koutéra Bataka.

Le Mapah en initiant la modernisation de l’élevage bovin poursuit plusieurs objectifs : sécuriser l’exploitation (identification, délimitation, conditions d’éligibilité et d’accès, application des principes du code foncier, actes juridico-administratifs, certification), produire la fourragère en quantité et en qualité (semences, mode de gestion, système de rotation …), créer et développer des chaines de valeur de la filière bétail viande et lait (centre de collecte et de traitement de lait : biotechnologie animale, suivi sanitaire), créer les conditions d’un meilleur accès au marché (marché à bétail, abattoirs), mettre en place un système de financement soutenu par le ProMIFA (contractualisation et mesures d’accompagnement).

Tous ces objectifs cités visent à moderniser la pratique de l’élevage bovin et par-dessus tout augmenter le revenu des ménages pastoraux et des propriétaires des bovins au Togo.