25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

L’ISDI renoue avec les semaines de l’étudiant

L’Institut Supérieur de Droit et d’Interprétariat (ISDI) a lancé ce lundi 25 juillet la semaine des étudiants. La sixième édition de ce grand rendez-vous annuel entièrement dédié aux étudiants est placée sous le sceau la contribution universitaire dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Après une année académique assez chargée qui s’est terminée avec les examens à l’ISDI, les étudiants ont l’occasion de se défouler le temps d’une semaine à travers la semaine de l’étudiant qui se déroule du 22 au 30 juillet. Une semaine qui a pour objectif de permettre aux étudiants de mettre en pratique tout ce qui est acquis durant l’année scolaire à travers des activités ludiques.

« Cette semaine de l’étudiant, c’est une peu ce que nous pouvons mettre dans l’autre concept qui est la semaine culturelle. Mais ici on met beaucoup plus l’accent sur le côté formation et donc on met en pratique de ce qui est acquis pendant l’année académique et on permet aux étudiants de se rendre compte de la réalité de la formation qui leur est donnée à travers ces activités. Et c’est ça qui nous amène à mettre dans la semaine des activités à la fois ludique, mais très formatrice ».

Pour le Directeur Général de l’ISDI, Dr Franck Somali, cette semaine marque l’occasion de mettre un peu de couleur dans un quotidien assombri par la pandémie, teinté de désespérance économique et de la vie chère sur fond de conséquences multidimensionnelles de la crise militaire ukrainienne.
« La contribution universitaire face aux défis sécuritaires ». C’est sous ce thème que vont se dérouler toutes les activités qui vont meubler ce grand rendez-vous pour les étudiants de l’ISDI. Déjà ce 25 juillet, ils ont eu l’occasion de suivre une conférence inaugurale placée sous le thème : « l’ordre constitutionnel démocratique et la menace terroriste en Afrique de l’Ouest ». Un thème développé par Prof Nadjombe Gbeou-Kpayilé, Maitre de conférences, agrégé en droit public à l’Université de Kara.

Pour le conférencier, il s’agit d’interroger l’ordre constitutionnel démocratique pour savoir s’il dispose des éléments juridiques nécessaires permettant de faire face à la menace terroriste. « En Afrique de l’ouest, des attaques terroristes conduisent parfois dans certains états au renversement des gouvernements démocratiquement élus. La question se pose de savoir comment arrive-t-on à cette situation qui donne l’impression que finalement c’est l’ordre constitutionnel démocratique qui est le bouc émissaire ? C’est comme si cette lutte contre le terrorisme ne pouvait pas être menée tout en restant dans l’ordre constitutionnel démocratique. Il s’agit de voir est ce qu’il existe dans la constitution de ces Etats des mécanismes juridiques permettant au Gouvernement civil démocratiquement élu de faire face à la menace terroriste sans nécessairement arriver à des situations où les militaires s’illustre dans la gestion des Etats », a-t-il souligné.


Au rang des activités, il est prévu ce 26 juillet, des kermesses, un concours d’art oratoire et une projection de film. La semaine de l’étudiant de l’ISDI prendra fin en toute beauté le 30 juillet avec une grande soirée dénommée « Red Carpet » au Grand Rex. Mais bien avant le 27 et le 28 juillet se dérouleront respectivement une soirée traditionnelle autour du thème « Dekonù » ; et une soirée des talents placée sous le thème « Retro ».