32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Netflix et UNESCO : un concours pour les cinéastes d’Afrique de l’ouest avec plus de 42 millions FCFA pour chaque lauréat

Dans le but de découvrir de nouveaux talents et de donner aux cinéastes émergents d’Afrique subsaharienne (dont le Togo) une visibilité à l’échelle mondiale, Netflix et l’UNESCO se sont associés pour lancer un concours inédit de courts métrages sur le thème « Contes populaires africains réinventés » dans toute l’Afrique subsaharienne. Les inscriptions ont débuté le 14 octobre 2021 et prendront fin le 14 novembre prochain.

Selon les informations données par « info-afrique.com », 06 candidatures seront retenues et les gagnants seront formés et guidés par des professionnels du cinéma. Chacun des 6 lauréats recevra une subvention de production de 75 000 dollars, soit plus de 42 millions FCFA (par le biais d’une société de production locale) pour développer, tourner et assurer la post-production de son film. Ils seront accompagnés par Netflix et par des mentors.

Pour la première étape du concours, les candidats devront soumettre un synopsis de leur concept (pas plus de 500 mots) ainsi que des liens vers un CV récent et un portfolio contenant des exemples de tout travail audiovisuel antérieur qu’ils ont produit. Les candidatures peuvent être déposées sur www.netflix-growcreative.com/unesco à partir du 14 octobre à 16h00 CET et seront clôturées le 14 novembre 2021 à 23h59 CET.

Pour plus d’informations sur le processus de candidature, veuillez consulter le site www.netflix-growcreative.com/unesco.

Les six gagnants réaliseront des courts métrages qui seront diffusés sur Netflix en 2022 sous la forme d’une « Anthologie des contes populaires africains » dans 190 pays.

Lire aussi : Festival de film grand public 2021 : des lauréats couronnés