33 C
Lomé
2 décembre 2020
Le Nouveau Reporter

Réouverture des lieux de culte : dans le grand Lomé, des églises doivent se vouer encore à St « le temps »

La situation de la pandémie du coronavirus au Togo, varie selon les localités et le conseil scientifique en charge prend des des mesures en fonction du taux de contamination. En ce sens, le gouvernement togolais a décidé, ce 28 octobre, la réouverture des lieux de culte. Cette réouverture étant intégrale en région, comme mentionnée par togobreakingnews.info, reste pourtant partielle dans le grand Lomé.

« Pour la réouverture des lieux de cultes à l’intérieur du pays hors grand Lomé, le Conseil autorise leur réouverture compte tenu du faible taux de prévalence constaté. Ceci dans le respect strict des mesures barrières et du protocole sanitaire établi », a communiqué le gouvernement togolais.

Pas d’ouverture de toutes les églises dans le grand Lomé. Cette décision, a expliqué le gouvernement, est due à l’augmentation des cas de coronavirus dans la capitale togolaise et ses environs. Seulement la réouverture d’un nombre limité additionnel de lieux de culte y sont programmés.

Les curés, les pasteurs, les fidèles…de bien de lieux de culte à Lomé doivent alors se consacrer à un seul saint à présent : « le Temps ». Tel un messie, nul ne connaît ni le jour, ni l’heure de sa venue. Seule l’esperance reste ici la vertu à cultiver.

Lire aussi : Mention très honorable avec les félicitations du jury pour Dr Sodokin Adjovi Evenunye