28.1 C
Lomé
1 octobre 2022
Le Nouveau Reporter

Système éducatif togolais : les réformes s’accélèrent à quelques jours de la rentrée scolaire

A partir de la rentrée 2022-2023, de nouvelles orientations pédagogiques seront introduites dans l’enseignement secondaire général. C’est l’annonce phare faite par le professeur Dodzi Komla Kokoroko, ministre des Enseignements primaire, secondaire technique et de l’Artisanat dans une note circulaire.
Ces réformes s’étaleront sur plusieurs années et sont le prolongement. Elles concernent plusieurs domaines importants de l’éducation nationale.
Nouveaux coefficients, renforcement de l’anglais de la sixième en troisième

Les nouvelles dispositions portent sur le relèvement des coefficients des matières scientifiques (mathématiques et physique, chimie-technologie), dans les classes de 3e et 4e. Désormais, ils sont portés à 3 au lieu de 2, « afin d’établir un équilibre entre les disciplines littéraires et les disciplines scientifiques à ces deux niveaux ».
Le volume horaire de l’anglais passe à 4h au lieu de 3h, de la sixième en troisième. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’apprentissage de la langue de Shakespeare, suite à l’adhésion du Togo au Commonwealth.
Programmes allégés et actualisés pour les classes de seconde
Dans les classes de seconde, la réforme curriculaire sera effective « avec de nouveaux programmes allégés et actualisés, et l’introduction de l’Approche par les compétences (APC), comme conducteur pédagogique et méthodologique ». La philosophie sera désormais enseignée dans toutes les séries (littéraire et scientifique) et la Science de la vie et de la terre (SVT) sera désormais au programme pour les séries littéraires.
Qu’en est-il de l’évaluation ? « Elle sera faite sur la base du nouveau format de l’épreuve introduit au premier cycle, portant sur les ressources et les compétences, selon la répartition suivante : pour toutes les disciplines à l’exception du français et de la philosophie, l’épreuve est composée à 40% de situations complexes (8/20) ; 30% de questions objectives (6/20) ; et 30% d’exercices traditionnels de la rédaction (6/20). Quant au français et à la philosophie, l’épreuve est composée à 60% de situations complexes (12/20) ; 20% de questions objectives (4/20) ; et 20% d’exercices traditionnels de rédaction (4/20) ».

Nouveaux chapitres en terminale

Pour les classes de terminale, les nouvelles orientations concernent principalement l’enseignement de l’histoire et géographie. « Les dispositions antérieures portant sur les programmes restent en vigueur ». Par contre de nouvelles apparaissent. En histoire, les chapitres alternatifs sont supprimés ainsi que « les étapes de la seconde guerre mondiale ».
Ces contenus sont remplacés par deux nouveaux chapitres qui sont : « l’Europe sous domination allemande », et « l’Afrique dans la guerre : efforts de guerre, opérations militaires ». En géographie, les nouveaux chapitres alternatifs mettent l’accent sur le pays et sa transformation : « les potentialités économiques des régions du Togo : atouts physiques et humains, activités économiques, les défis et cadre de chaque région ».
Lire aussi:
Lire aussi: Éducation : l’année scolaire 2021-2022 s’achève sur une note de satisfecit, selon le gouvernement