Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo: quelques initiatives privées pour réduire les accidents et la mortalité routière

Date:

Au Togo, face aux accidents récurrents et le bilan meurtrier enregistré chaque mois, les actions s’intensifient pour améliorer la sécurité routière. Après le gouvernement, des centres de formation se mettent dans la bataille pour éviter des accidents sur nos routes. Le Centre de Formation des Conducteurs Professionnels (CFCP) en montre la voie.

“J’ai senti que les gens ne circulaient pas bien dans mon pays et aussi comme vous le savez la sécurité routière est un problème sociétal partagé donc c’est ce qui m’a amené à mettre en place ce centre parce que nous voulons avoir de bons conducteurs chez nous pour assainir nos routes” a confié le promoteur de ce centre, Saint Eloi Pandam.

Le centre donne la possibilité aux Togolais de profiter de ses atouts dans la formation dans le domaine de la conduite au Togo, de découvrir les matériels de formation de la dernière génération que le centre dispose.

Le centre donne tous les types de formations dans toutes les catégories. De la catégorie A à la CE. Il s’agit du léger A (motos), B (les petites voitures), C (les porteurs), CE ( les véhicules articulés et le bus) et aussi des formations en chariots élévateurs.

“ Le centre est spécialisé en formation à la sécurité routière, à la sécurité incendie. Il fait aussi la remise à niveau et le perfectionnement” précise le promoteur.

Il explique que le simulateur est un outil pédagogique très important de nouvelle génération qui permet à un grand centre de former tranquillement et sans danger. Le centre dispose des mises en situation qui concerne les cas d’alcoolisme.

Le centre a pour vision de combattre sur la terre de nos aïeux, le non respect du code, ce qui selon le promoteur cause des accidents. Pour le promoteur, il est possible de combattre ce déficit si tout le monde n’ignore pas le code et l’applique dans sa juste valeur. “Le non respect du code fait que nous nous conduisons mal” remarque-t-il.

Depuis sa création depuis 2021 au Togo le centre a formé plusieurs chauffeurs dont certains aujourd’hui employés par des grandes sociétés de la place.

Le travail de ce centre vient donner un coup de pouce au gouvernement qui depuis quelques mois a entrepris plusieurs réformes sur le sujet dont la mise en œuvre d’une politique nationale de sécurité routière, création d’un Office national, afin de parvenir à un respect plus strict des dispositions du code de la route, et de réduire sensiblement les causes d’accidents

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société