Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Un air de liberté pour des militants de la Dynamique Mgr Kpodzro

Date:

Ils sont quinze (15) militants appartenant à la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) à retrouver leur liberté après 4 mois d’emprisonnement. Lors des contestations post électorales suite à la présidentielle du 22 février, ces derniers manifestaient pour réclamer la prétendue victoire du candidat Agbéyomé Kodjo. Jugés et condamnés, ils recouvrent enfin leur liberté.

Selon le confrère globalactu, ceux-ci sortent 4 mois après leur jugement et condamnation. Et précise que la DMK n’a jamais compris pourquoi la justice togolaise a jeté en prison ces Togolais convaincus que c’est le candidat désigné par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro pour battre le pouvoir qui a gagné cette élection.

« Elle s’étonne que la justice ait remis en liberté les dirigeants et garde en prison les militants qui, comme les premiers, n’ont posé aucun acte répréhensible », avaient écrit les responsables de ce regroupement d’opposition dans un communiqué en mai dernier rapporte la source.

La dynamique avait par ailleurs exigé la libération « sans délai » de ses membres, mais en vain.

Le candidat de la DMK continue de dire à qui veut l’entendre qu’il est le véritable gagnant du scrutin présidentiel du 22 février dernier. La Cour constitutionnelle à pourtant proclamé Faure Gnassingbé vainqueur avec plus de 70% des suffrages exprimés.
Agbéyomé Kodjo, selon les résultats officiels, arrive loin derrière avec moins de 20% des suffrages exprimés.

Lire aussi : Tribune libre : Agbéyomé, du maquis à la fuite…

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société