25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

25 millions FCFA pour la réhabilitation du mausolée de Sarakawa

Le gouvernement togolais a doté le ministère des Infrastructures et des transports de 25 millions FCFA au titre du budget gestion 2020 pour la réhabilitation du mausolée de Sarakawa. Ce site historique a été le théâtre de l’accident aérien qu’a connu feu Eyadéma, président togolais.

Selon l’histoire, le Douglas C-47 Skytrain qui transportait le président et plusieurs autres personnalités, de Lomé pour Pya, s’est écrasé à proximité de Sarakawa, le 24 janvier 1974. Eyadéma s’en sort indemne et reste convaincu que cet accident était une tentative de sabotage de la France avec laquelle le Togo était en froid.

Selon Togo First, le refroidissement des relations entre le Togo et la France survient quelques jours après la décision du Togo de créer l’Office togolais des phosphates (OTP) pour concurrencer directement la Compagnie togolaise des mines du Bénin (C.T.M.B à capitaux majoritairement français, dans l’exploitation du minerai). Feu Eyadéma prend alors des mesures fortes contre la France, dont la nationalisation de la CTMB, rapporte le site d’information.

Le Mausolée de Sarakawa abrite un mémorial établi au centre d’une petite place, qui se compose d’une statue du général président Eyadéma debout, entouré de trois autels ornés des photographies des trois généraux morts dans l’accident.

Le ministère des Infrastructures et des transports recherche, pour l’exécution des travaux de réhabilitation du site, des candidats qualifiés jusqu’au 10 mars prochain.