Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

2ème Forum mondial sur les réfugiés à Genève :  le Togo présente son bilan et prend des engagements

Date:

La ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma participe au 2ème Forum Mondial sur les Réfugiés qui se tient du 13 au 15 décembre 2022 à Genève en Suisse. Ce jeudi, la représentante du Togo a, à travers un discours, présenté l’état des lieux des réfugiés de son pays et les initiatives du gouvernement pour les accompagner.

En effet, depuis des années et grâce à la politique de paix et d’hospitalité prônée par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, le Togo a conforté sa position de terre d’accueil des réfugiés. Et, selon  les statistiques présentées, le pays accueille 32.759 réfugiés et demandeurs d’asile de 27 nationalités d’Afrique et d’ailleurs.

Pour garantir la protection et l’assistance requise à ces personnes, le pays ne manque pas d’initiatives. Ainsi il s’est doté d’un cadre légal conforme aux principes internationaux.

”Pour faciliter leur intégration locale, des cartes de séjour privilégiées ont été octroyées à 41 réfugiés qui en avaient besoin, des jugements supplétifs tenant lieu d’actes de naissance ont été délivrés à 575 réfugiés en vue de l’obtention de la nationalité Togolaise ” a indiqué Mme Apédoh-Anakoma avant d’ajouter : ” Dans le cadre de l’autonomisation économique de la femme, 128 femmes réfugiées ont bénéficié d’une formation professionnelle et d’un appui financier pour mener des activités génératrices de revenus. Pour garantir leur accès à l’éducation de base et à l’enseignement supérieur, les réfugiés sont admis dans les écoles et universités publiques dans les mêmes conditions que les Togolais”.

Quelques engagements

Des nouveaux engagements, le Togo entend dans les quatre (04) prochaines années revoir son cadre légal et réglementaire pour le rendre propice à l’éradication de l’apatridie, à travers la révision du code de la nationalité à l’horizon 2027. Le pays entend aussi intégrer 15.000 réfugiés qui sont des déplacés internes et apatrides indigents dans les projets et programmes de protection sociale et intégrer 5000 réfugiés déplacés et apatrides dans les projets et programmes d’autorisation économique basés sur le genre.

Aussi prévoit-il dans le même délai d’assurer l’accès à l’éducation à 8000 enfants réfugiés et déplacés internes à travers l’octroi de documents nécessaires à la scolarisation.

En rappel, le Forum mondial sur les réfugiés vise, à promouvoir la mise en œuvre concrète des objectifs définis dans le Pacte mondial sur les réfugiés, à savoir entre autres, renforcer l’autonomie des réfugiés, accroître l’accès aux solutions offertes par les pays tiers et améliorer les conditions de vie dans les pays d’origine.

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société