Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

AMU/ Acquisition de médicaments génériques: l’Etat prévoit 1,5 milliard FCFA supplémentaire

Date:

L’État togolais envisage ajouter une enveloppe supplémentaire de 1,5 milliard FCFA à la Centrale d’achat des médicaments essentiels et génériques du Togo (CAMEG Togo) à tous les niveaux du système sanitaire, pour soutenir la politique d’acquisition des produits génériques, dans le cadre du déploiement de l’assurance maladie universelle (AMU).

L’exécutif a en effet décidé « d’injecter 1,5 milliard FCFA pour élargir l’éventail des possibilités d’obtention des médicaments par la CAMEG », comme l’indiquait le Prof. Moustafa Mijiyawa, en marge d’une tournée ministérielle de sensibilisation sur l’AMU, le mois dernier.

En favorisant ainsi les génériques, il s’agit pour l’exécutif d’aller vers les produits ayant un meilleur rapport utilité-prix, les moins chers, faciles à obtenir et à rendre disponibles pour le plus grand nombre.

D’après le ministre en charge de la santé, Prof. Mijiyawa, la Centrale devrait se positionner comme intermédiaire, pour assurer la fourniture de médicaments dont elle ne dispose pas, et pouvoir les obtenir à un coût plus abordable.

La structure devrait se positionner ainsi plus fortement au sein de l’appareillage qui se dessine peu à peu, pour la mise en œuvre de l’AMU. Dans le même temps, des tractations se poursuivent entre les différents acteurs, l’État et ses agences opérationnelles (la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et l’Institut national d’assurance maladie (INAM)), les mutuelles de santé et les assureurs, ainsi que le corps médical.

Lire aussi : Le Togo à l’aube de la mise œuvre effective de l’Assurance maladie universelle

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société