27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Antoinette Sayeh devient la première africaine DGA du FMI

La Libérienne Antoinette Sayeh devient la Directrice générale adjointe du Fonds Monétaire International (FMI). Elle est désormais la deuxième Africaine à assumer cette charge après Alassane Ouattara, l’actuel président de la Côte d’Ivoire.

Antoinette Sayeh seconde ainsi la Bulgare Kristalina Georgieva directrice générale du FMI depuis décembre 2019. Elle prendra fonction à partir du 16 mars 2020. Elle aura la lourde tâche de coordonner les politiques financières et économiques des pays africains. Lors de sa nomination, la Directrice générale Kristalina Georgieva a saisi l’occasion pour saluer les actions qu’elle a menées durant les huit ans passées à la tête du département Afrique du FMI. Pendant les huit ans la Libérienne a contribué à améliorer les relations entre l’institution monétaire et les pays africains qui y sont membres.

Son parcours

Antoinette Sayeh est titulaire d’une licence en économie obtenue au Swarthmore College et d’un doctorat en relations économiques internationales obtenu au Fletcher School de l’Université Tufts. Elle a travaillé pendant 17 ans à la Banque mondiale en tant que directrice des opérations pour le Bénin, le Niger et le Togo et économiste-pays pour le Pakistan et l’Afghanistan. Elle a été ministre des Finances du Libéria de 2006 à 2008. De 2008 à 2016, elle a été Directrice du département Afrique du FMI.