24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

Assainissement : Aného fait le ménage, 450 millions voués à la gestion de déchets

Un projet d’assainissement public d’un coût global de 450 millions de francs CFA va permettre de doter 127 ménages de toilettes ECOSAN (adaptée à la nappe phréatique affleurante de la zone) et sept (07) Ecoles primaires publiques (EPP) du canton de Glidji en toilettes à chasse manuelle à Aného. Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la nature, David Olatokoun, a procédé au lancement du sous-projet de gestion des déchets dans la ville tricentenaire sise à 40 kilomètres à l’est de Lomé.

Le sous-projet de gestion des déchets dans la ville d’Aného fait partie du Projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA-ResiP) qui est financé à hauteur de 1,2 milliards de francs CFA. Un projet communautaire mis à profit des populations du littoral pour la lutte contre l’érosion côtière et la pollution marine soutenu par la Banque mondiale.

Mieux, 2300 ménages vont être abonnés à un service de collecte de déchets solides, 400 ménages seront abonnés au service de contrôle de bon fonctionnement et de vidange. En réalité, près de la moitié des déchets collectés seront traités avant d’être enfouis.

Le sous-projet de gestion des déchets (solides comme liquides) dans la commune des Lacs 1 d’un montant de 450 millions de francs CFA sera échelonné sur une période de trois (03) ans.