25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Ballon d’Or: « Beau de voir qu’un défenseur peut être si proche » de gagner, se satisfait Van Dijk

Virgil Van Dijk (NED/Liverpool, deuxième du Ballon d’Or 2019): « Malheureusement, il y a quelques joueurs comme (Messi) qui sont un peu hors normes. Six Ballons d’Or… Vous devez respecter la grandeur. Je suis très fier de ce que j’ai accompli l’année dernière avec Liverpool et les Pays-Bas. Pour être honnête, je n’aurais jamais imaginé être en lice pour le Ballon d’Or jusqu’à ce que je sois nommé. Ma carrière n’a jamais été facile, je suis arrivé tard mais je n’ai jamais abandonné. (Que faire de plus pour gagner ?) Je ne regarde pas les choses de ce point de vue, vous devez simplement faire avec (cette deuxième place). Je veux être bon, réussir le plus possible, et m’amuser avec mon équipe fantastique. C’est beau de voir qu’un défenseur peut être si proche (de gagner). C’est bon pour les défenseurs du monde. »

Matthijs de Ligt (NED/Ajax Amsterdam puis Juventus Turin, lauréat du trophée Kopa): « Cela signifie beaucoup, je suis très heureux de ce prix. Pour moi, c’est un grand honneur de gagner ce prix parmi d’aussi grands joueurs. Donc, je suis vraiment content de ça. Ce n’est pas très commun pour un défenseur de gagner ce prix, ou un autre prix. Cela montre que je suis sur la bonne voie. »

Alisson Becker (BRA/Liverpool, lauréat du trophée Yachine, 7e du Ballon d’Or): « Cela veut dire beaucoup, cela récompense le grand travail. C’est une super récompense de reconnaître la classe des gardiens. Nous travaillons dur pour rendre la vie des attaquants difficile. Etre dans le top 10 du Ballon d’Or, c’est un grand succès pour un gardien. »