Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

CEDEAO – Niger : la Conférence des chefs d’État joue la carte Faure Gnassingbé à Abuja

Date:

Le président togolais, Faure Gnassingbé, a été très actif à Abuja au Nigéria, à la 64ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). C’était ce dimanche 10 décembre 2023. Certains leaders, non des moindres, de la sous-région ont brillé par leur absence. Sûrement, leur option guerrière n’ayant pas prospéré et voyant venir des propositions dans le sens d’un règlement diplomatique, le seul choix qu’ils avaient était donc de suivre de loin les résolutions de l’organisation.

Déjà, à la veille de ce sommet, le vendredi 8 décembre, Le général général de brigade Abdourahamane Tiani, président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) du Niger, a été reçu à Lomé. Il était l’invité du président togolais Faure Gnassingbé. Et cela en disait long. Faut-il le rappeller, Faure Gnassingbé est le facilitateur dans le dialogue entre le Niger et la communauté internationale, notamment la CEDEAO.

Le président Faure Gnassingbé est résolument engagé pour la promotion de la bonne gouvernance, la gestion des crises sécuritaire, socio-politique et humanitaire à travers le dialogue et la concertation. Il l’a démontré à l’aune de plusieurs crises. Et ce n’est pas dans le cas nigérien qu’il désarmerait.

A Abuja, le chef de l’État togolais et ses homologues ont surtout examiné les rapports sur la situation au Mali, en Guinée au Burkina.

Ces pays qui ont connu des putschs ces dernières années ont trouvé en Faure Gnassingbé, un homme d’écoute et de dialogue. Ils se sont sentis compris dans la situation qu’ils vivent.

Dans un communiqué, à l’issue de la 64e session ordinaire de l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, le bloc ouest-africain a mis en place un comité composé des présidents du Togo, de la Sierra Leone et du Bénin et chargé de discuter avec la junte nigérienne de la nécessité d’une feuille de route pour une transition rapide et de la mise en place de mécanismes de surveillance.

Toute chose qui met en évidence la carte Faure Gnassingbé, acquise à la cause de la recherche permanente du dialogue et de la concertation.

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société