23.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

Coface 2020 : le Togo noté ‘’C’’

Chaque année, la société d’assurance-crédit Coface publie des rapports sur la situation qui prévaut dans les pays (situation politique, économique….). La société a sorti l’édition 2020 de son Guide risque pays et sectoriels le mardi 04 février 2020. Selon le rapport de cette année, le risque politique au Togo est élevé.

« Les tensions socio-politiques au niveau national et les problèmes sécuritaires dans la région (actes terroristes dans les pays voisins) pèseront sur l’environnement des affaires », indique le rapport. C’est l’appréciation que Coface fait à partir de la note ‘’C’’ (qui correspond à « risque élevé ») qu’elle attribue au Togo. L’agence rappelle que les efforts fournis par le gouvernement togolais en matière de l’amélioration du climat des affaires lui ont permis de gagner 40 places dans le classement Doing Business 2020.

D’après Coface, la révision constitutionnelle de mai 2019 qui limite à deux les mandats présidentiels, mais sans effet rétroactif, donne l’occasion au Président Faure Gnassingbé de se représenter.

« Faure Gnassingbé pourra donc se représenter aux prochaines élections prévues en mars 2020, à l’occasion desquelles l’instabilité politique devrait s’accroître, malgré une coalition (de l’opposition, Ndlr) affaiblie par les divisions internes », peut-on lire dans le rapport.

Impact du PND

Coface dans son rapport passe aussi en revue le Plan National de Développement (PND). La société relève que le PND booste la croissance grâce aux investissements ; une croissance qui restera dynamique en 2020.

« L’investissement sera stimulé par le PND visant à transformer le pays en pôle logistique, financier et touristique régional, mais aussi à moderniser les secteurs agricole, extractif et manufacturier, et à réduire la pauvreté », affirme Coface.

L’assureur indique aussi que cet investissement « devrait aussi bénéficier du ralliement du Togo au G20 Compact with Africa dans le but d’attirer les investissements privés étrangers et d’améliorer l’environnement des affaires ».

Voir aussi : Environnement : grâce au Fem, les écosystèmes seront restaurés au Togo