27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Contractualisation des centres de santé : 08 hôpitaux s’ajoutent à la liste !

Dans le souci de rendre plus efficace le système de santé en République Togolaise, le gouvernement a opté pour une approche contractuelle des services de santé. Annoncée début janvier par le ministre de la santé Moustafa Mijiyawa dans une interview, la contractualisation des formations sanitaires publiques va effectivement s’étendre à 08 autres hôpitaux.

À cet effet, il est mis en place avec le concours de la Banque Mondiale un projet de contractualisation des hôpitaux. Un avis d’appel à manifestation d’intérêt est émis le 28 février 2020 dans Togo-Presse en vue du recrutement de sociétés contractantes pour la contractualisation de huit hôpitaux. Il s’agit des hôpitaux d’Aného, de Bè, de Lomé commune, CHU Campus, de Tsévié, de Kpalimé, de Notsè et de Sotouboua. Cinq de ces hôpitaux seront en outre équipés dans le cadre du même projet.

Ils s’ajouteront ainsi à ceux déjà contractualisés de Dapaong, Siou, Kara, Sokode, Blitta ou encore Atakpamé qui connaissent depuis, d’excellents résultats en matière de gestion, fréquentation, prestation ou d’équipements. Portant ainsi le total des formations contractualisées au Togo à 15.

Pour rappel, l’approche contractuelle a été lancée en 2017 par le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé pour assainir le secteur de la santé, améliorer les performances des hôpitaux et garantir des soins de qualité et abordables aux populations.