23.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

CORAL ou l’insertion professionnelle des jeunes en situation de migration 

Légende

Pour réduire la vulnérabilité des jeunes en situation de migration, consolider leur accès aux opportunités de développement dans leur milieu afin d’éviter les migrations dangereuses, les instigateurs du projet de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos (CORAL) ont, une nouvelle fois, organisé un atelier de plaidoyer à Lomé.

L’objectif principal de cette rencontre organisée par Terre des hommes (TDH) est de faciliter l’insertion socio-professionnelle des jeunes concernés par la mobilité, susciter des actions en synergie des acteurs des secteurs concernés. Pour Yawo Etsè, chef du bureau pays de TDH : « Quelquefois, les jeunes migrent pour travailler dans des pays frontaliers alors qu’au niveau national, il y a des opportunités (…) ». Pour lui, « cette rencontre de plaidoyer est encore un espace pour prouver qu’il y a des opportunités au niveau national ». Surtout, souligne-t-il, « il y a beaucoup d’enfants et de jeunes qui migrent à la recherche d’opportunités d’emplois, de formation et d’éducation. Ces jeunes, dans le cadre de leur parcours migratoire, sont exposés à des violations de leurs droits, sont victimes d’exploitations économiques, d’abus sexuels pour les filles et d’autres violences du genre ».

Cette rencontre avec les acteurs du secteur de l’emploi, des organismes de protection de l’enfant, de la formation professionnelle etc. n’est pas à sa première organisation. Jusqu’ici, elle a permis « d’identifier pour 3629 enfants, des secteurs d’emploi qui pourront leur permettre de pouvoir s’insérer dans les milieux socioprofessionnels » a-t-il conclu.