24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

Coronavirus : la Chine en passe d’annuler également les dettes des pays africains

La pandémie de coronavirus a mis à terre l’économie des pays notamment ceux du continent africain. Pour accompagner ces pays africains en cette période difficile, les institutions financières internationales ont décidé d’annuler leur dette. C’est ce que vient de faire le Fonds monétaire international (FMI). L’institution a pris la décision d’accorder un allègement immédiat de la dette pour 25 pays pauvres dont 19 en Afrique. La Chine pourrait lui emboîter le pas. Elle a émis l’envie de pencher sur la dette africaine.  

« Pékin devrait approuver un gel temporaire des paiements de la dette des pays africains dans le cadre d’un accord entre les principales économies du Groupe des 20 (G20). L’Empire du Milieu est l’un des principaux bailleurs de fonds du continent », peut-on lire sur financialafrik.com.

La Chine est le premier bailleur de fonds sur le continent africain. D’après les chiffres de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), de 28% en 2005, la dette des pays africains envers la Chine est passée à environ 46% en 2017. Ceci grâce aux taux d’intérêts qui sont fixés à 0% ; ce que dénonce les Etats-Unis et les institutions financières internationales (FMI et Banque mondiale).

Cet allègement de dette va énormément aider les pays africains, surtout après la crise sanitaire.