25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Coronavirus : les institutions de Bretton Woods sont prêtes à voler au secours des pays membres à l’instar du Togo

Le nombre des pays touchés par le coronavirus en Afrique devient désormais six. Ce sont : l’Egypte, l’Algérie, le Nigeria, le Sénégal, le Maroc et la Tunisie. Voyant la vulnérabilité des systèmes de santé de certains pays africains en développement comme le Togo, les deux institutions de Bretton woods notamment le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque mondiale veulent appuyer ces pays pour faire face à la maladie.

Les pays en développement comme le Togo peuvent désormais compter sur le soutien de la Banque mondiale et le FMI pour faire face au coronavirus. Les deux institutions ont sorti un communiqué dans lequel elles veulent venir en aide aux pays membres pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

« Le FMI et le Groupe de la Banque mondiale sont prêts à aider nos pays membres à faire face à la stratégie humaine et au défi économique que pose le virus COVID-19 », a annoncé les deux institutions. Le communiqué qui porte la signature des deux dirigeants (la Bulgare Kristalina Georgieva pour le FMI et l’Américain David Malpass pour la Banque mondiale) mentionnent qu’ils accordent « une attention particulière aux pays pauvres où les systèmes de santé sont les plus faibles et les populations les plus vulnérables ». Des financements d’urgence, les conseils politiques et l’assistance technique sont entre autres instruments dont les deux institutions veulent faire usage.

D’après les derniers bilans, le nombre de contamination a dépassé la barre des 90 000 plus précisément 90 937. Le foyer le plus touché est la Chine avec plus de 80 mille cas. Après la Chine vient la Corée du Sud avec 4800 cas suivi de l’Italie avec plus de 2000 cas et l’Iran avec 1500 cas. Des cas de contamination ont été également confirmés en Nouvelle Zélande et au Luxembourg.