24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Covid-19 : désormais l’eau « coule » gracieusement aux bornes fontaines

L’eau est une ressource vitale qui occupe une place inestimable dans les Objectifs de développement durable (ODD) et dans l’épanouissement des citoyens, par déduction. Les autorités togolaises l’ont compris. En cette période malsaine, où l’accès à l’eau potable est indispensable dans la lutte contre la maladie à coronavirus, l’Etat, outre les mesures sociales mises en branle depuis le 1er avril, rend gratuite la prise de l’eau aux bornes fontaines sur l’étendue du territoire.

La mesure destinée à freiner ou mieux, arrêter la propagation du virus, a été annoncée via une note officielle de la Société togolaise des eaux (TdE).

Désormais et ce jusqu’à la fin du mois de juin 2020, la prise de l’eau aux bornes fontaines est libre et gratuite au Togo. Ceci pour amortir l’impact des décisions sociales-les plus fortes en l’occurrence-prises par le président de la République, Faure Gnassingbé et ses collaborateurs.

L’initiative, jaugée sous tous les angles, est à encourager en raison des difficultés qu’éprouvent les populations, surtout en milieu rural, en matière d’eau potable et qui suscitaient jusqu’ici, des inquiétudes, lesquelles débouchaient sur des critiques de nombre d’acteurs de l’espace public.

Préalablement, plusieurs mesures sociales avaient été mises en place par le gouvernement dans un paysage terne où l’économie nationale tourne au ralenti. Il s’agit entre autres de la gratuité de l’électricité par tranche sociale, du programme de transferts monétaires « Novissi », de la création du fonds national de solidarité et de relance économique, estimé à 400 milliards de francs CFA ; pour ne citer que celles-ci.