24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Covid-19 : les banques s’engagent aussi sur le front

Les établissements financiers, réunis au sein de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers du Togo (APBEF-Togo), jouent autant que faire se peut leur partition dans la lutte contre le covid-19. Une contribution de 100 millions de francs CFA a été apportée par ces derniers pour répondre au défi de l’heure et favoriser le développement socioéconomique du pays.

La crise sanitaire que traverse le Togo fait peser un risque sur les perspectives de croissance économique avec un impact négatif sur l’économie réelle et les recettes fiscales.

Face à cette situation inquiétante pour le Togo, qui, à ce jour, a recensé 81 cas confirmés du covid-19 dont 35 guéris, près d’une vingtaine d’établissements financiers notamment Orabank, Ecobank, Banque Atlantique, BOA etc., susceptibles d’évoluer selon un cadre de banque comme la SIAB, La Poste et consorts, ont chacun mis la main à la poche avec un montant allant de 1,5 à 2,5 millions de francs CFA.  Le but étant de permettre au pays de faire face à la crise sanitaire.

Cette action remet sur le tapis la question de l’importance des établissements financiers dans le développement intégral du pays. Dans un environnement économique mouvant, il importe de renforcer l’économie pour une meilleure croissance. Et c’est l’une des raisons qui a motivé ces institutions financières à apporter un coup de main au Togo. Preuve par neuf, les institutions financières ont aussi leur pierre à apporter à la construction de l’édifice en raison de la place qu’elles occupent dans le paysage économique.

Le Togo a entrepris des actions pour restructurer et redynamiser son économie grâce au Plan national de développement (PND). Malheureusement, la crise sanitaire pourrait ralentir l’atteinte de cet idéal, en raison des pertes économiques que le pays pourrait enregistrer à la fin de cette pandémie.