Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Culture démocratique : des jeunes sensibilisés sur la prévention des violences lors des élections

Date:

Pour des élections apaisées et sans heurts, le ministère des droits de l’Homme anticipe. Il a initié une sensibilisation sur la prévention des violences lors des élections à l’intention des jeunes des partis politiques, des représentants de la société civile et des médias.

En prévision aux élections régionales et législatives en 2024, ce séminaire a été l’occasion de poser les jalons pour des scrutins prochains pacifiques. Les échanges ont porté sur la culture démocratique et les stratégies de prévention des crises et des violences potentielles en période électorale. C’est le thème : « Respect des normes et principes démocratiques : facteur de prévention des crises et violences en période électorale », qui se trouve au cœur des réflexions.

Pour le directeur du renforcement démocratique au ministère des droits de l’Homme, Oubo M’Bo, ce séminaire intervient dans le cadre des efforts continus du ministère des droits de l’Homme pour promouvoir des élections pacifiques et démocratiques. « En Afrique, et particulièrement au Togo, les élections, quelle que soit leur nature, enregistrent de la violence sous toutes ses formes, que ce soit verbale, physique, psychologique, structurelle. Actualité oblige, les togolaises et togolais s’apprêtent à se rendre aux urnes pour élire les conseillers régionaux et renouveler la représentation parlementaire », a indiqué Oubo M’Bo.

Plusieurs sujets ont été abordés lors de ce séminaire pour édifier les participants. Les enjeux liés à « la violence en période électorale avec ses manifestations et conséquences », « le rôle des différents acteurs dans la prévention de la violence électorale » ainsi que les dynamiques de participation électorale dans les nouvelles démocraties en Afrique de l’Ouest, ont été exposés.

L’autre angle des échanges reposent sur la culture démocratique en tant que réponse aux crises et violences en période électorale. Ce séminaire vient donc éveiller les jeunes souvent instrumentalisés à des fins de violences lors des élections. Avec les acquis de ce séminaire, les jeunes ont les ressources pour ne plus être vulnérable aux manipulations politiciennes. Oubo M’Bo a salué cet élan d’enthousiasme des participants lors des travaux.

 « Souvent utilisés comme instruments pour générer de la violence, les jeunes étaient au cœur des discussions visant à les conscientiser sur l’importance du fair-play démocratique », a donc indiqué le directeur du renforcement démocratique au ministère des droits de l’homme.

En droite ligne de la feuille de route quinquennale, en particulier dans les axes stratégiques 1 et 3, cette initiative vise à assurer la paix, la sécurité et la justice pour tous. Elle vient ainsi consolider les efforts de cohésion sociale et de préservation de la paix observés lors des dernières élections au Togo.

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société