Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Ecologie: Umuganda Francophone lancé dans la commune Golfe 5 avec la mise en terre de 500 jeunes plants

Date:

L’espace vert de la commune Golfe 5 vient d’être reboisé avec plus de 500 arbres mis en terre ce vendredi 9 décembre 2022 à Casablanca à Lomé. Dénommé initiative Umuganda Francophone, ce projet de l’Organisation Internationale de Francophonie, est exécuté par l’ONG Jeunes Verts.

L’initiative a été lancée par le préfet du Golfe, représentant le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, kossi Atabuh Dzinyefa, en présence du représentant du ministre de l’Environnement et des ressources forestières, du maire de la commune Golfe 5, de

 L’ambassadeur Thi Hoang Mai Tran, représentante pour l’Afrique de l’ouest de l’OIF et des chefs traditionnels.

Pour le préfet du Golfe, kossi Atabuh Dzinyefa, le changement climatique représente le plus grand défi auquel l’humanité est confrontée depuis les trois dernières décennies.

Il a invité les uns et les autres à user de leur moyen afin de limiter le changement climatique en cours et de construire un meilleur futur.

L’objectif est de mobiliser à l’échelle d’un territoire, les citoyens autour d’une action qui contribue à un environnement sain pour la lutte contre les effets climatiques pervers que sont : la déforestation, l’érosion, les inondations le réchauffement climatique.

Le maire de la commune Golfe 5, M. kossi Aboka s’est réjoui, du choix porté sur sa commune pour abriter ce projet, parmi les 117 du Togo. “Umuganda francophone, un geste de plus pour sauver la planète. Oui, notre planète pleure à chaudes larmes et il nous faut agir, agir pour redonner vie au couvert végétal, agir pour vivifier l’oxygène que nous humons quotidiennement” a-t-il poursuivi.

“La cojecc réunit des centaines de jeunes de plusieurs pays africains pour renforcer leur compétence sur les thématiques climatique et aussi leur donner des outils pour porter des projets innovent climato compatibles, pour la résilience efficace de leur communauté. La cojecc, c’est déjà plus 2000 jeunes mobilisés de 13 pays différents, c’est plus de 3500 plants reboisés, c’est une dizaine de projets soutenu…” a rapporté, pour sa part, Esso Pedessi, directeur exécutif de l’ONG Jeunes Verts.

L’ONG Jeunes Verts est une structure de référence dotée d’une expérience de plus de 10 ans dans les domaines des changements climatiques, du développement durable et du sport. Elle est un pionnier des ODDs au Togo et a réussi à accompagner plus d’une trentaine de communes dans le processus de planification, de renforcements de capacités et de mobilisation de ressources.

Pour rappel, l’ONG Jeunes verts est une structure qui regorge des jeunes engagés dans la lutte contre les changements climatiques. Aussi depuis 2015, elle s’est rendue compte de la nécessité d’impliquer les jeunes dans les politiques et programmes de lutte contre les changements climatiques en initiant la conférence des jeunes sur les changements climatiques (CoJeCC). L’événement sera à sa huitième édition cette année, les 12 et 13 décembre prochains au stade de Kegué grâce aux partenaires comme : l’OIF et l’IFDD.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société