25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Election présidentielle apaisée, l’appel de la CPP

La Convergence patriotique panafricaine (CPP) vient de rendre publique ce 1er février 2020, une déclaration à travers laquelle elle appelle à une élection présidentielle apaisée le 22 février prochain.

La CPP, après réflexions, études, analyses et échanges avec plusieurs forces et acteurs rappelle aux candidats en lice que cette élection présidentielle de 2020 est déterminante pour le vivre-ensemble, la paix sociale, la compréhension mutuelle et la tolérance entre les filles et fils du Togo. « Le Togo plus que jamais a fortement besoin de changements racinaires pour renouer avec la dynamique d’une communauté de destin, dans laquelle le peuple travaille dans le cadre d’une justice sociale qui permet de tisser une cohésion sociale avec la certitude d’un lendemain meilleur », mentionne la déclaration. Une sortie qui offre l’occasion au parti fondé par l’ancien Premier ministre Edem Kodjo de convier tous les Togolais du nord au sud, de l’est à l’ouest, les partis politiques, la société civile, les acteurs du privé, les décideurs et les autorités politiques, les forces de défense et de sécurité, les femmes, les jeunes, bref tous les Togolais à dépasser le diktat des habitudes d’exclusion pour relever les défis toujours renouvelés d’union. Pour atteindre cet objectif, il recommande le maintien du mécanisme de dialogue qui prévaut actuellement, source d’inclusion et moteur de bonne gouvernance.

Le déroulement de la campagne électorale dans un climat de paix, l’accès sécurisé aux hameaux, villages, cantons de l’intérieur du pays pour tous les candidats, ainsi que la transparence de l’élection, des résultats équitables et acceptés sont quelques-uns des souhaits du parti au coq blanc.

La CPP conclut à sa déclaration en invitant les électrices et les électeurs à sortir massivement et à aller voter le 22 février 2020 dans la quiétude.