25.3 C
Lomé
24 juin 2021
Le Nouveau Reporter

En vue du bon déroulement des examens scolaires : ateliers et séminaires pour enseignants suspendus

Les directeurs centraux et régionaux, les inspecteurs et les conseillers pédagogiques, les chefs d’établissements et les enseignants ne prendront plus part aux séminaires, ateliers et activités assimilées jusqu’à nouvel ordre.

C’est ce qui ressort d’une correspondance à l’attention des concernés par le ministre des Enseignements Primaire, Secondaire et Technique, professeur Dodzi Kokoroko. L’objectif poursuivi est de s’assurer du bon déroulement des examens de fin d’année, rapporte “24heurinfo”.

Le ministre précise que les évaluations requièrent de tous les responsables une attention particulière, un sens élevé de responsabilité et de rigueur dans leur préparation, leur organisation et leur planification dont le but est de « garantir aux apprenants de meilleurs résultats.

Par ailleurs, le ministre Kokoroko « exhorte vivement à privilégier l’usage des canaux de communication modernes, permettant le travail collaboratif distanciel ».

Le confrère précise que les examens débutent en juin prochain selon un calendrier réaménagé.

Suivant l’arrêté inter-ministériel, le certificat d’étude du premier degré (CEPD) se tiendra du 15 au 17 juin au lieu du 2 au 4 juin 2021, le BAC1 du 28 juin au 3 juillet et non du 7 au 12 juin, le BEPC, du 12 au 16 juillet au lieu du 29 juin au 2 juillet et le BACII, du 19 au 24 juillet au lieu du 12 au 16 juillet.

Enfin pour le Brevet de technicien supérieur (BTS), les candidats composeront du 27 au 31 juillet au lieu du 5 au 10 juillet pour l’écrit et l’oral du 5 au 16 juillet au lieu du 21 juin au 3 juillet 2021