23.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

Facebook tient à sa monnaie virtuelle Libra

Malgré les avertissements des autorités américaines, Facebook ne veut pas abandonner son projet Libra. L’entreprise compte plutôt revoir les contours de cette monnaie électronique qui pourrait être revue et mise en avant comme une solution concurrente de Paypal.

Il existe plusieurs monnaies électroniques dans le monde telles que Payeer, Paypal, PerfectMoney et autres. Ces portefeuilles permettent de stocker des dollars, euros, bref des devises internationalement reconnues. Selon les informations relayées par le site d’information Tech en Afrique, Facebook voudrait à la place de sa propre monnaie, proposer un portefeuille électronique.

Lire aussi : Les startups en Afrique ont « envie » de femmes

A en croire le site, la sortie de l’application Calibra, le portefeuille numérique du Libra, est décalée en octobre 2020.   Facebook va restreindre cette application aux seuls États ayant émis des cryptomonnaies, renseigne-t-il.

La cryptomonnaie, devrait passer outre les frontières géopolitiques et pourra être transférée sans frais via ses applications Messenger et WhatsApp partout dans le monde. Et Facebook compte en faire la promotion dans les pays en voie de développement, où elle pourrait constituer une alternative stable aux monnaies locales souvent volatiles.