25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Fadel Barro et Pierre Sané rejoignent la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF)

La Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF) vient d’accueillir Fadel Barro et Pierre Sané, le premier comme coordinateur pour l’Afrique de l’Ouest et le second au Conseil d’administration. Ces nominations témoignent du rapprochement qui s’opère entre activisme citoyen et lancement d’alerte, a déclaré aujourd’hui la PPLAAF.

L’arrivée de ces deux personnalités est une occasion unique pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte en Afrique de l’Ouest, représenter leurs intérêts et encourager une mise en œuvre de réformes ambitieuses en matière de protection de lanceurs d’alerte. Les deux activistes sont des membres éminents de la société civile ouest-africaine.

Pierre Sané

Outre ces deux nominations, la journaliste d’investigation Khadija Sharife quitte la direction de PPLAAF pour rejoindre le Conseil d’administration, et l’avocat Henri Thulliez prend le chemin inverse puisqu’il vient d’être nommé directeur de PPLAAF.

PPLAAF est une organisation non gouvernementale créée en 2017 proposant un spectre entier de solutions pour pourvoir aux différents besoins des lanceurs d’alerte : communication protégée, soutien juridique gratuit en conseils ou en représentation légale contre des employeurs ou autre, assistance continue pour protéger le lanceur d’alerte dans la divulgation de l’information au public, développement de législations protégeant les lanceurs d’alerte et contentieux stratégique basé sur les révélations des lanceurs d’alerte.