Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Fêtes de fin d’année :  bars, maquis, night club…l’heure du “relooking” a sonné

Date:

Les fêtes de fin d’année tapent déjà à nos portes, pour ne pas dire qu’elles sont là. Au Togo (Lomé et ses environs), la célébration de Noël et de la Saint-Sylvestre, est une occasion où, de nombreux fêtards prennent d’assaut, les espaces de divertissement, notamment, les maquis, bars, night-clubs, hôtels… Ceci, dans une ambiance de vacarme totale. A l’approche de ces festivités marquant à la fois, la fin d’une année et le début d’une nouvelle, ces divers établissements de loisirs et de détente, font peau neuve pour offrir le meilleur confort à la clientèle.

Une coutume. Ces lieux de divertissement, nombreux sont-ils à travers la ville de Lomé, à entreprendre des travaux de rénovation et de décoration à l’ intérieur et à l’extérieur, visant à renforcer et à renouveler le dispositif d’accueil existant, à passer surtout de nouvelles couches de peinture, pour se donner une nouvelle jeunesse et afficher l’allure fière. Le but est d’offrir un cadre beaucoup plus enchanteur à la clientèle, lors des fêtes de fin d’année.

Didier Gunn, gérant du bar “La Belle Étoile” sis à Amadahome (Lomé) a débuté l’opération new look avec le renouvellement des enseignes lumineuses, la pose des guirlandes. “C’est une nouvelle année que nous allons commencer. Du coup, il est bienséant de rénover nos installations pour accueillir la clientèle. C’est ça qui attire en masse comme nous le savons, à cette période de l’année, surtout à partir du 24 décembre”, explique-t-il.

Cet avis est largement partagé par nombre de propriétaires et gérants de maquis, bars ou hôtels rencontrés.  Jules Atadi, propriétaire d’un night-club de la place, ajoute pour sa part que des travaux de réfection sont en cours chez lui, pour accroître la capacité d’accueil.

Nombreux sont ces maquis, bars, buvettes qui ne  restent pas en marge de ce changement de décor, qui loin d’être un simple cosmétique reste une opération marketing de taille.

Josiane, une serveuse dans un maquis situé aux abords de la rue, ” Lapampa” à Adidogomé, estime que: “Cette année encore, l’accueil sera différent. On sera débordé comme à l’accoutumée. Donc pour être plus accueillant, le patron est entrain de remplacer toutes les chaises et tables cassées…. Et puis, c’est une nouvelle année, il faut respecter les clients en leur offrant un cadre idéal et surtout chez nous les bières sont bien “tapées”.

Ainsi, tout est fin prêt ou presque dans plusieurs lieux de réjouissance, de divertissement, de loisirs à Lomé, pour fêter les réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre dans une ambiance torride sous des envolées chaudes de décibels comme à la coutume l’exige. L’on peut même estimer que les bières sont également mises déjà au frais à une semaine des festivités. Et il n’y a que les joyeux fêtards qui sont attendus pour que la fête soit totale!

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société