24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Finance inclusive : le FNFI au chevet de jeunes apprentis

Le Fonds national de finance inclusive (FNFI) a procédé au lancement de deux (02) nouveaux produits le jeudi 16 janvier dernier à Blitta, localité située à près de 270 km au nord de Lomé. C’était en présence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, les populations de la localité, ainsi que les partenaires du FNFI comme Orabank.

Les deux (02) nouveaux produits. Le premier dénommé Kit de financement formation et entreprenariat (Kiffe) est destiné aux jeunes apprentis en cours ou en fin de formation dans les centres reconnus par l’Etat. Ces jeunes se feront accorder un crédit de 400.000 francs CFA pour le financement de leur formation, puis leur installation professionnelle.

Le deuxième produit, « Nkodédé » ou progrès en langue locale, est adressé aux femmes bénéficiaires des produits du FNFI déjà en fin de cycle, devenues des entrepreneures dont les activités sont florissantes et qui souhaitent les renforcer. Grâce à ces produits, ces femmes pourront toucher auprès d’Orabank un financement allant jusqu’à 5.000.000 de francs CFA.

Le FNFI en lançant ces deux (O2) produits entend poursuivre sa politique d’inclusion financière.

Le FNFI a déjà à son actif trois (03) produits phares. Il s’agit de l’Accès des pauvres aux services financiers (Apsef), Accès des jeunes aux services financiers (Ajsef) et Accès des agriculteurs aux services financiers (Agrisef). Deux (02) autres produits sont également adressés aux bénéficiaires d’Ajsef. Il s’agit du Produit d’accompagnement à la formalisation (Paf) et du Produit de refinancement (PR).

Le FNFI est un instrument de lutte contre la pauvreté créé en 2014. Il a déjà, à travers ses produits, accordé aux populations des micros crédits à hauteur de 87 milliards de francs CFA. Le nombre de bénéficiaires quant à lui s’élève à environ un million. Résultats, le niveau d’inclusion financière qui était estimé à 50% en 2014 est passé à 74% en 2019.