24.9 C
Lomé
26 septembre 2022
Le Nouveau Reporter

Foire Adjafi: les entrepreneurs agroalimentaires appelés à s’unir pour être compétitifs

Ce samedi 10 septembre 2022, à la faveur d’un atelier dans le cadre de la 10ème édition de la Foire Adjafi, des entrepreneurs évoluant dans l’agroalimentaire ont été appelés s’unir pour faire face à la compétition sur le plan national et international. Le thème retenu pour cette journée qui leur a été dédiée est: « Comment rendre les produits agro alimentaires togolais plus compétitifs sur le marché national et international et quelles stratégies pour faire booster la consommation? »

La rencontre a permis à Mme Kafui ADOVON, directrice de la Consommation Locale, Martin AZIATO de l’ITRA, Marcel GBAFA Chef Boulanger, Layi SALAMI promoteur de jus Junabio et Stéphane AFLAGAH chargé des PMI et PME à Ecobank-Togo et un public acquis pour la cause de réfléchir sur le problématique et de dégager des solutions qui permettront le décollage des promoteurs agroalimentaires.

« Il faut reconnaître aujourd’hui que la consommation locale constitue une priorité pour le gouvernement et les efforts sont faits pour accompagner les Petites et Moyennes Entreprises pour être compétitifs sur le marché national et international. Ces entreprises doivent à leur tour être prêtes pour répondre aux exigences de compétitivité », a indiqué Mme Kafui ADOVON.

Pour M. Salami, promoteur du JUNABIO « Le premier défi auquel nous sommes confrontés pour rendre compétitifs nos produits sur le marché local, régional et international, c’est d’abord comment prouver la qualité de nos produits aux consommateurs. Cela nécessite alors la certification et surtout un label que nous ne cessons de réclamer depuis un certain temps ».

Les efforts de L’État et des banques

Le gouvernement togolais a lancé en faveur de ces promoteurs, des outils adéquats pour rendre compétitif le secteur. Mais ils doivent s’inscrire dans la recherche de la qualité et adhérer à tous les instruments de qualité misent en place par le gouvernement.

Pour nombre de ces agroalimentaires, les moyens manquent pour qu’ils arrivent à répondre efficacement à la demande des populations. Pour ce faire ils demandent l’appui du gouvernement en financement et à l’endroit des médias, la visibilité.

Pour le promoteur du JUNABIO, le gouvernement en fait beaucoup, mais il peut encore mieux faire. Il a aussi encouragé les promoteurs de la foire Adjafi. Une belle initiative qui leur permet non seulement de vendre mais aussi de faire la visibilité de leurs produits.

En effet depuis un certain moment, les banques s’activent pour fournir aux entrepreneurs des financements adaptés. C’est le cas d’Ecobank-Togo, qui depuis un moment accompagne les jeunes entrepreneurs en leur offrant des financements.

Pour finir, plusieurs promoteurs ont été appelés à souder leurs actions afin de fluidifier leurs acquis et être par conséquence compétitifs.

La foire Adjafi a pris fin ce dimanche 11 septembre 2022 avec la participation de plusieurs promoteurs agroalimentaires et entrepreneurs venus de plusieurs pays de la sous-région ouest africaine.
Lire aussi: L’importance du secteur rizicole togolais au centre des échanges à la Foire Adjafi