24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

France: important incendie, maîtrisé, dans une raffinerie de Total

Un important incendie dans une raffinerie du pétrolier Total s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi près de la ville normande du Havre, dans le nord-ouest de la France, sans faire de blessé, avant d’être maîtrisé, selon le groupe.

« Le feu a débuté à 4H00 (03H00 GMT) sur une pompe chargée de faire circuler les hydrocarbures dans l’usine Total de Gonfreville-l’Orcher. Un +plan d’opération interne+ a été déclenché à 4H10 et le feu est actuellement en phase largement descendante même s’il reste quelques foyers », a indiqué samedi matin la préfecture du département de Seine-Maritime.

« Des premières mesures de la qualité de l’air ont été effectuées et sont négatives mais le préfet conseille à la population de rester chez elle », selon la préfecture.

Elle a précisé que seuls des moyens internes au groupe Total ont été déployés pour maîtriser l’incendie.

Dans un communiqué, Total précise que le feu, qui s’est déclenché « sur une pompe de charge d’alimentation de la distillation atmosphérique de la raffinerie », est « maîtrisé » et qu’il ne reste plus que des « foyers résiduels qui ne sont plus alimentés ».

« Les moyens internes conséquents de la plateforme sont toujours mobilisés. Cet événement n’a pas occasionné de victime et toutes les personnes présentes sur le site sont en sécurité », ajoute-t-il, précisant qu’une évaluation « des conséquences éventuelles de cet incendie est en cours ».

La plateforme Total de Normandie regroupe une raffinerie et un site pétrochimique, et fabrique des produits pétroliers et des polymères. Elle emploie 1.500 salariés.

Cet incendie survient juste après un arrêté préfectoral autorisant la réouverture partielle, mais vivement contestée, de l’usine Lubrizol de Rouen, site classé à risque, également en Normandie, dont une partie a été ravagée par les flammes le 26 septembre, occasionnant un gigantesque dégagement de fumées.