Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

HAPLUCIA: après des diagnostics, place au plan d’action quinquennal contre la corruption

Date:

La Haute Autorité de Prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) poursuit l’élaboration de sa stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Ainsi suite à la rencontre consacrée aux résultats de diagnostics, il est présenté ce 11 avril 2022, pour appréciation des différents acteurs un plan d’action quinquennal.

Selon le site “L’interview”, l’objectif de cet instrument est de faire du Togo un pays modèle en matière de lutte contre la corruption en vue d’une croissance économique inclusive et durable. Il note que le document est à sa dernière étape, après 07 jours de diagnostic de cet instrument à Kpalimé dont les résultats sont soumis ce lundi au Comité national de pilotage pour un réajustement.

Pour le Président du HAPLUCIA, WIYAO Essohana, cette séance de travail a pour objectif d’adopter les textes capables de renforcer le cadre juridique qui pourra avoir un incident sur le fléau de la corruption au Togo.
« Il était question à Kpalimé de proposer les outils de pilotage de mise en œuvre de notre stratégie. Le Comité de planification a identifié et proposer un comité national de pilotage qui sera appuyé par un Secrétariat technique. L’autre volet est celui de l’inventaire de ce que nous pouvons faire pour réussir la mise en œuvre de la stratégie. Le Comité de planification a proposé un cadre de performance. Enfin, le Comité a suggéré un plan quinquennal d’action budgétisé. Ce sont ces trois outils que nous soumettons aujourd’hui à l’appréciation du Comité national de pilotage » a-t-il indiqué.

Selon Cissé Sada Ly, Consultant international pour l’élaboration de la stratégie, le Comité de pilotage est dans sa phase opérationnelle de l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Le confrère rapporte que la stratégie nationale de lutte contre la corruption et les infractions assimilées qui est à sa dernière étape va inéluctablement réduire de façon significative la corruption et les infractions assimilées au Togo. Le Comité de pilotage a en outre proposé la mise en place d’un cadre organisationnel qui permettra de suivre la mise en œuvre de cette stratégie. Ce cadre organisationnel ira au Comité technique national qui sera piloté par le Président de la République ou le Premier Ministre et l’ensemble des structures qui œuvrent dans la lutte contre la corruption.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société