27 C
Lomé
30 novembre 2020
Le Nouveau Reporter

« Homme de consensus, défenseur des droits de l’homme… », Christian Trimua n’a que de bons souvenirs de Me Yawovi Agboyibo

Le décès de Me Yawovi Agboyibo, président du Comité d’action pour le renouveau (Car), survenu il y a quelques jours à Paris, est regretté par des sommités politiques ainsi que l’opinion publique. Le ministre togolais des Droits de l’homme chargé des relations avec les Institutions de la République, Christian Trimua a, pour sa part, résumé succinctement la personnalité de l’homme politique.

Sur son compte Twitter, le sieur Trimua a écrit : « Je salue la mémoire de l’ancien Premier ministre, Me Yaovi Agboyibo, l’un des pères de la démocratie togolaise, homme de consensus et grand défenseur des droits de l’homme ».

Ce n’est pas tout

« Inspirateur et premier président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), il a été fondateur et membre de plusieurs organisations de défense des droits humains. Cet infatigable homme politique a présidé le dialogue inter togolais qui a adopté l’Accord politique global (APG) en 2006 et ouvert la voie aux importantes réformes constitutionnelles du 15 mai 2019. Condoléances à sa famille et à ses proches », a-t-il parachevé.

Comme quoi, les hommes s’en vont, leurs œuvres restent.