25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Immobilier : les agents se mobilisent pour dynamiser et professionnaliser le secteur

Les acteurs de l’immobilier au Togo sont arrivés au constat selon lequel la profession d’agent immobilier manque de professionnalisme et d’un cadre réglementaire digne du métier. Ce constat les a conduits en mai 2019, à se constituer d’abord dans un creuset. Ainsi un regroupement de syndicats et associations d’agents immobiliers a vu le jour sous l’appellation : la Fédération Togolaise de l’Immobilier (FTI). Pour lancer ensuite, de manière effective ses activités, la fédération a récemment organisé un congrès. Ce rendez-vous a mobilisé environ 400 agents immobiliers qui se sont retrouvés en janvier 2020 à l’auditorium de l’Université de Lomé.

Visant un double objectif, la FTI a voulu célébrer l’unité de tous les agents immobiliers et solenniser un retour à la place qui est la sienne et qui fut longtemps ignorée.

Placé sous le thème : « la place et le rôle de l’agent immobilier dans la chaîne immobilière », ce congrès est, comme l’a indiqué le président de la fédération Alexandre de SOUZA, une démonstration de l’unité, de la solidarité des agents immobiliers.

 « Nous comptons vous présenter dans un avenir très proche un nouvel homme, qui revient prendre son ancienne place : l’Agent Immobilier 3.0, l’agent immobilier du futur qui opère dans le présent, l’agent immobilier agréé et labélisé FTI. Un nouvel agent immobilier formé, expérimenté, professionnel, responsable, accueillant, altruiste, sociable et discipliné avec des pratiques harmonisées que la FTI dans sa nouvelle dynamique se donne pour devoir de mettre au service du togolais et de ses hôtes », a indiqué le président de la FTI.

Aussitôt après le congrès, des formations qualifiantes au bénéfice des agents immobiliers ont démarré dès le début du mois de février. Suivra, à compter du 1er avril 2020, la délivrance d’une carte professionnelle et qui sera exigée pour tout professionnel exerçant le métier au Togo.