Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Incendie du marché d’Agoè-Assiyéyé : 3 sites pour accueillir les sinistrés

Date:

Le gouvernement togolais est à pied d’œuvre pour trouver promptement un pied à terre aux sinistrés du marché d’Agoe-Nyivé. Il a été retenu, selon les informations de notre Rédaction, trois sites ont pour abriter ces commerçantes.

Il s’agit du terrain de l’ancien site de Togo grain. Situé non loin du Carrefour bleu à Agoé-Nyivé, ce lieu est le principal dédié au recasement des commerçantes. Actuellement, maçons, plombiers, électriciens et charpentiers rivalisent d’ardeur pour boucler les travaux de construction des stands. Selon nos informations, toute cette partie des travaux devrait s’achever au plus tard demain samedi 30 décembre. Suivront, dans la foulée, les travaux de remblai. Avec la forte possibilité que les commerçantes intègrent le site et y démarrent leur activités le nouvel an.

Outre le site de l’ancien Togo grain, le marché de Sogbossito et le marché de Djingbé sont également retenus pour abriter des sinistrés.

Ces actions du gouvernement vont permettre à ces commerçantes de renouer rapidement avec leurs activités. Et surtout de pouvoir remonter la pente avec les appels aux institutions de microfinance, aux grands importateurs, aux divers secteurs connexes afin de les aider à tenir devant le choc.

En effet, dès le lendemain de l’incendie, diverses actions de réconfort psychologique et moral ont été engagées par le président Faure Gnassingbé et tout le gouvernement, témoignant le sens de préoccupation et de proactivité de l’Exécutif pour accompagner les victimes sur plusieurs plans.

Des dons de vivres et non-vivres composés de sacs de riz, de bidons d’huile végétale et d’une enveloppe de 150 millions de francs CFA pour les fêtes de fin d’année.

Aussi pour permettre la reprise rapide des activités commerciales, le président togolais a donné 6.000 feuilles de tôle pour la construction des hangars de fortune sur les nouveaux sites provisoires évoqués plus haut.

De même par le plaidoyer du gouvernement, des importateurs, grossistes, banques, microfinances et l’ANSAT ont pris l’engagement d’accompagner de diverses manières les commerçantes et commerçants du marché d’Agoè-Assiyéyé à reprendre leurs activités.

Aucun acteur du marché d’Agoè-Assiyéyé ne sera laissé pour compte, a promis le gouvernement.

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société