Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Industrie pharmaceutique : partenariat pour développer la fabrication de vaccins en Afrique

Date:

L’Afrique qui représente plus de 15 pour cent de la population mondiale ne produit que 1 pour cent des doses de vaccins utilisées sur le continent. Le reste est importé en devises.

L’institution financière internationale (IFC) s’est associée au groupe pharmaceutique sud-africain « Biovac » afin de développer la fabrication de vaccins en Afrique et améliorer la préparation aux pandémies sur le continent qui importe 99 pour cent des doses de vaccins qu’il consomme. Pour ce faire, l’IFC a mis en place un programme d’investissement et de conseil en faveur du Biovac, l’une des rares sociétés de vaccins en Afrique à disposer de capacités de développement de produits.

À ce titre, elle a accordé au groupe pharmaceutique un prêt d’un montant équivalent à 7 millions de rands sud-africains (près de 350 mille euros) pour soutenir son actuelle production d’une série de vaccins, notamment contre le papillomavirus, les maladies méningococciques, le choléra et divers vaccins pédiatriques, a indiqué l’IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale.

Outre le prêt, l’IFC a signé un accord de collaboration avec Biovac afin d’apporter un soutien au développement de projets dans le cadre des plans de l’entreprise pharmaceutique visant à construire une nouvelle usine de production de vaccins multiples au Cap (Ouest). La nouvelle usine permettra à Biovac d’augmenter sa capacité de production, qui passera de 150 millions de doses actuellement à environ 560 millions de doses de vaccins par an, a indiqué l’institution financière internationale.

L’IFC aidera également Biovac à développer la capacité locale de production de vaccins traditionnels à base de bactéries ainsi que de vaccins à base d’ARN messager (ARNm), renforçant ainsi les chaînes de valeur des vaccins en Afrique et contribuant à réduire la dépendance du continent à l’égard des importations de vaccins, a-t-on souligné.

En effet, Biovac est l’une des rares sociétés de vaccins en Afrique à disposer de capacités de développement de produits. Elle fournit actuellement environ 80 pour cent des vaccins pédiatriques de routine en Afrique du Sud et a livré, depuis 2003, plus de 450 millions de doses de vaccin aux hôpitaux, cliniques et dépôts en Afrique du Sud, en Angola, au Botswana, à Eswatini, au Lesotho, au Mozambique et en Namibie.

L’Afrique qui représente plus de 15 pour cent de la population mondiale, ne produit que 1 pour cent des doses de vaccins utilisées sur le continent, soit 12 millions de doses. Le reste (99 pour cent) est importé en devises, selon l’Union africaine (UA). L’objectif de l’UA est de produire, en Afrique, 60 pour cent des vaccins administrés sur le continent, et ce, à horizon de 2040.

dpa

Lire aussi : Santé infantile : douze pays africains recevront le nouveau vaccin antipaludique

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société