28 C
Lomé
28 février 2021
Le Nouveau Reporter

Journée internationale de l’éducation : face à la Covid-19, l’Unesco appelle à relancer l’éducation

Le 24 janvier a été proclamé par l’Assemblée générale des Nations Unies, comme journée internationale de l’éducation. L’objectif à travers cette journée est de rappeler le rôle que joue l’éducation pour la paix et le développement.

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), on compte aujourd’hui 258 millions d’enfants et de jeunes qui ne vont toujours pas à l’école. Le nombre d’enfants et d’adolescents qui ne savent ni lire, ni effectuer des calculs simples dans le monde s’élève à 617 millions. En Afrique subsaharienne, moins de 40 % des filles achèvent leur scolarité secondaire et près de quatre millions d’enfants et de jeunes réfugiés ne sont pas scolarisés. Ces chiffres sont alarmants.

Depuis l’année dernière, le secteur de l’éducation est frappé par la crise du coronavirus. Ainsi, le thème retenu cette année pour la troisième Journée internationale de l’éducation est : « Relancer et redynamiser l’éducation pour la génération COVID-19 ». Sur le plan mondial, la journée sera célébrée autour de 3 principaux thèmes : les héros de l’apprentissage, l’innovation et le financement. Elle permettra entre autres de stimuler les engagements et les actions pour assurer la reprise de l’éducation, accroître l’inclusion et réduire les taux d’abandon.

La journée de l’éducation sera célébrée lundi 25 janvier.

Lire aussi4 membres du SET arrêtés, libérés puis placés sous contrôle judiciaire