Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Kara: un atelier pour valider le nouveau code de l’urbanisme et de la construction

Date:

Les travaux de l’atelier national de validation de l’avant projet de loi portant code de l’urbanisme et de la construction au Togo ont été lancés ce mardi 12 décembre 2023 au Palais des Congrès de Kara.

Présidé par le ministre d’État Kodjo ADEDZE, ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière, cet atelier a connu la présence du Préfet de la Kozah, des Maires, des directeurs des services déconcentrés de l’État, des Chefs traditionnels, des représentants des services étatiques, privés et des organisations de la société civile.

Ayant déjà fait l’objet d’une validation provisoire, le document de près de 500 pages sera relu dans son intégralité durant ces assises de deux jours par les parties prenantes qui procéderont ensuite à sa validation définitive.

L’élaboration de ce code intervient dans un contexte mondial marqué par des mutations profondes concernant les établissements humains, de croissance soutenue des villes doublée d’aspirations légitimes des citoyens d’avoir accès à des logements et à un cadre de vie amélioré. Elle s’inscrit dans la grande vision de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République, de doter notre pays d’un cadre législatif performant d’urbanisme et de la construction afin de permettre à tous les Togolais de bénéficier de ses multiples avantages.

“L’élaboration de ce code est un témoignage de l’engagement du Gouvernement sous la coordination de Madame la Premier Ministre à donner corps à la Vision éclairée du Chef de l’Etat, d’œuvrer pour la mise en place de réformes structurelles devant impulser la croissance économique du Togo à travers l’accroissement des investissements publics et privés tel que décliné dans la feuille de route gouvernementale Togo 2025.”, a indiqué le Ministre d’État Kodjo ADEDZE dans son intervention.

“Ainsi donc, l’encadrement du secteur de l’urbanisme et de la construction requiert la mise en place d’un dispositif législatif, réglementaire contraignant pour assurer aux ouvrages, une meilleure qualité d’exécution, une fiabilité durable et une sécurité renforcée permettant ainsi d’éviter tous les dommages et accidents préjudiciables à l’exercice des activités”, a-t-il souligné.

L’avant-projet soumis à l’examen est un instrument juridique essentiel pour la mise en œuvre des projets prioritaires, en l’occurrence du projet prioritaire P7 : construction de 20 000 logements.

À cet effet, le Ministre d’État Kodjo ADEDZE a convié les participants à des débats et discussions plus approfondis et à apporter les amendements nécessaires afin que le document issu de l’atelier puisse permettre un aménagement durable du territoire, favoriser le développement économique, garantir l’inclusion sociale et renforcer l’efficacité administrative.

Le Nouveau Reporter
@: lenouveaureporter@gmail.com. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société